Générer des revenus complémentaires

Générer un revenu complémentaire pour qu’il vienne se substituer aux revenus du travail, compléter le montant d’une retraite, ou tout simplement donner un coup de pouce à votre pouvoir d’achat, reste un objectif tout à fait réalisable. Nous savons pertinemment que l’indépendance financière est une volonté de plus en plus présente dans votre esprit. De nombreuses actions du quotidien peuvent devenir rapidement rentables, si vous les allier à des techniques réfléchies. Vous augmenterez ainsi considérablement vos revenus et faciliterez votre quotidien.

Les outils pour générer des revenus complémentaires

Pour générer des revenus complémentaires, nous avons à notre disposition des outils associant la finance et la fiscalité. Chez SCG Patrimoine, nous utilisons régulièrement 4 d’entres eux. Nous avons testé chacun de ces outils à de multiples reprises et nous sommes convaincus qu’un bon usage garanti une entière satisfaction. Néanmoins, leur utilisation n’est pas évidente et il est conseillé de les utiliser uniquement en connaissance de cause. Pour cette raison, nous prenons le temps de nous entretenir avec vous de manière régulière pour connaître parfaitement vos attentes.

Générer des revenus complémentaires avec l’Assurance Vie

Dans un premier temps, nous pouvons agir sur les Assurances Vie. C’est le principale moyen d’épargne sur le territoire français. D’après les derniers chiffres de la Fédération française de l’assurance, près de 1 700 milliards d’euros sont totalisés en ce moment par les contrats d’assurance vie.

Nous pouvons distinguer différentes façons de constituer un contrat d’assurance vie. En effet, il en existe exactement 3 :

  • L’assurance en cas de vie
  • L’assurance en cas de décès
  • Un contrat mixte de vie et décès

L’assurance en cas de vie est un contrat permettant à l’assuré d’obtenir des finances pour sa retraite ou de se constituer un capital. Cela peut-être de façon à acquérir ultérieurement un bien. Elle fonctionne de la manière suivante : un souscripteur-assuré reçoit le versement d’un capital ou d’une rente s’il est en vie au terme du contrat.

L’assurance en cas de décès a pour fonction principale : la protection de l’avenir de ses proches. Ce contrat évoque le versement d’un capital ou d’une rente à une tierce personne en cas de décès de l’assuré avant le terme du contrat. Cette personne est un bénéficiaire désigné par l’assuré qui pose généralement des garanties complémentaires. L’avantage de l’assurance en cas de décès réside en la capacité de souscrire à une durée limitée ou pour la vie entière.

Enfin, vous l’aurez compris, le contrat mixte de vie et décès est le parfait cumul des deux contrats précédents. Attention à cette notion, ce contrat est bien une complémentarité entre les deux précédents, et non un mélange. Il permet de garantir et assurer les risques liés à la vie et au décès.  Vous pouvez trouver différents types de contrat mixte de vie, mais cette assurance qui allie prévoyance et épargne demande la connaissance de quelques points essentiels. Vous devez donc être vigilant quant à la manière que vous l’utiliserez.

Les véhicules financiers

Il existe plusieurs types de véhicules financiers. Chez SCG Patrimoine, nous utilisons régulièrement un Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI). Il fonctionne avec des parts par l’intermédiaire d’un compte-titres ou un contrat d’assurance vie. Ce système créé en 2005, permet à plusieurs épargnant d’investir dans l’immobilier de manière indirect. Nous comptabilisons deux types d’OPCI : les FPI et les SPPICAV. Nous sommes présents pour vous éclairer sur les avantages de chacun et pour trouver le véhicule financier qui vous convient.

Les montages immobiliers

Le choix d’un montage immobilier ne se fait pas au hasard, mais en fonction de vos objectifs. Parmi, ces montages il faudra choisir entre :

  • Les revenus fonciers
  • Le dispositif LMP
  • Le dispositif LMP
  • La pierre papier comme les SCPI

SCG Patrimoine met sa connaissance à votre service pour distinguer un montage immobilier en corrélation avec vos besoins et objectifs.

Outre l’aspect du revenu complémentaire qui sera analysé lors du bilan patrimonial global, l’impact fiscal fera l’objet d’une projection dans le temps et sera pris en compte également pour le choix du dispositif.

L’approche juridique sera partie prenante de l’analyse de votre situation. En effet, de nombreuse question vienne s’ajouter au moyen de la contraction d’un revenu complémentaire. Par exemple, faut-il choisir la pleine propriété ou le démembrement du dispositif choisi ? Ce dernier peut être un levier démultiplicateur du rendement propre du dispositif, et peut induire une transmission à moindre coût. Cet exemple n’est pas exhaustif d’autres solutions peuvent être mises en pratique.

La société SCG Patrimoine à l’habitude de mettre en place de tels outils très efficaces auprès de sa clientèle. Toutefois, pour ce faire, une étude patrimoniale globale sera nécessaire. Elle permettra de calibrer et de dimensionner le support choisi. Nous serons en mesure de vérifier l’adéquation du dispositif retenu avec vos objectifs à moyen et long terme, ainsi qu’avec votre situation patrimoniale initiale.

Menu